18_Pensées politiques

Le treillis et fond de la caravane sont quasi terminés, j’avance. Du moins c’est ce que je crois, les allers et retours incessant entre l’intérieur de l’habitacle et l’établi sont épuisant. Marcher sans se vautrer entre les lattes est un exercice d’équilibriste.

Patrick met en place le blog de l’association. Il sera héberge chez lui, un bel exemple de militantisme que celui de l’auto-hébergement. Je commence à bloguer, raconter la saga, trouver un ton et surtout ne pas trop faire de métaphores. User de l’auto-censure est une chose que je ne pensais pas avoir à faire. Des événements fâcheux survenu dans mon quotidien professionnel me font penser que :

-on ne peux vraiment faire confiance à personne

-on devrait fermer son claque-m…., plus souvent.

Et comme le disait si bien notre ancien président de la république : « Les m….. arrivent toujours en escadrilles. » et m’est d’avis que le Jacquot, il s’y connait !

Une pensée sur “18_Pensées politiques”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *