41_Mise au noir.

Dernière ligne droite, Serge et moi peignons intégralement en noir l’intérieur. La journée passe vite, la peinture sèche rapidement, tant mieux, je vais pouvoir mettre la seconde couche dans la foulée. Avec le recul, nous sommes tous satisfait, il reste une foule de détails à régler mais c’est la valse des journalistes qui va nous ralentir un peu, Patricia du Pays, l’autre quotidien, vient alors que je l’avais un peu oublié et puis Olivier, rédacteur dans un webzine passera aussi, on prend le temps mais c’est la course. En fin d’après midi, nous descendons la caravane de ses chandelles. Elle grince, craque, mais ne s’effondre pas. Tiens c’est curieux, mais elle nous semble heureuse d’entamer une seconde vie. Je lui trouve une fière allure. Avec sa nouvelle roue jockey, elle se pousse d’une main ! Nous nous congratulons, c’est la bonne taille de caravane, ni trop petite, ni trop grande ! Allez, à la douche maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *