108_Préparation de la participation au festival international du sténopé 2017


Incroyable, le site de l’association se dote d’un bouton de partage Facebook.
Suite à la validation du prêt du lieu pour la participation de l’association à la journée internationale du sténopé, il m’a semblé judicieux d’indiquer l’évènement sur Facebook et de créer un groupe de sténopiste sur ce réseau social.
C’est un pari osé que d’organiser cette journée dans un village de 101 habitants, éloigné de toutes grandes agglomérations.
C’est pourquoi, il serait fabuleux que vous partagiez l’information car nous n’avons aucun budget communication, il y aura une affiche, un visuel, une plaquette avec le programme, mais aucune impression.
Alors partagez et surtout venez, plus nous serons nombreux, plus cette journée ressemblera à une fête.
Merci !

92_Tschuss, mec !

Photographe et sténopiste
Philippe Paret, photographe et sténopiste

Salut Phil, t’as pas choisi, mais t’es aller en terre un vendredi 13 de pleine lune ! Y a des choses que même si tu voudrais les faire que tu pourrais pas.
Phil, c’était le mec qui rentre dans votre vie sans crier gare et dont vous ne pouviez plus vous en débarrasser.
Phil, c’était le talent et la folie à l’état brut, à l’état pur.
Phil, c’était un photographe qui n’arrivait jamais à se faire payer.
Phil, c’était l’artiste que tous le monde trouvait génial, mais qui en chiait comme un bête pour vendre.
Phil, c’était le mec qui avec un bout de verre et trois galets arrivait à vous prouver que l’on pouvait faire des photographies.
Phil, c’était un maître de l’optique avec une connaissance scientifique à faire pâlir bien des tdc qui se prétendent photographes avec un ordi et 5 milles balles de matos.

Bref, c’est maintenant qu’il a tirer sa révérence, le mec dont tous le monde va hurler au génie !

Le Van de Gogh de la photo archaïque.

Tschuss mec, je garde en moi, ton sourire, tes rires, tes jeux de mots, la photo de mes enfants et le souvenir de notre premiére rencontre, il faisait chaud, chaud et beau comme aujourd’hui.

Embrasse, ceux qui sont partit avant toi, si tu les croises !

 

C’était le 23 octobre 2013