La/Le Fatamaton ®

Le Fatamaton ®ou comment faire une photographie avec une caravane !

Le fatamaton® est un épicène et  une allusion onomastique (1).

Avant d’être un amusement sémantique, la Fatamaton® est une caravane transformée en un véritable appareil photographique destiné avant tout à faire des portraits qui sont développés de façon immédiate.

Une des parois de la caravane supporte un objectif photographique tandis que l’intérieur sert de chambre noire et de laboratoire de développement.
Cette installation transforme la caravane en appareil photographique et produit des négatifs sur papier de grandes tailles (30×40 cm). Le positif est obtenu par un procédé numérique ou par contact physique sur un papier argentique.
Cet atelier est malgré sa nature lourde et encombrante, relativement rapide à mettre en place. Il a l’inconvénient d’être totalement immobile et d’offrir un point de vue figé et unique. Aucune plongée ou contre-plongée n’est possible. Seule la lumière et la position du sujet peuvent être gérés. A ces inconvénients s’ajoutent la faible profondeur de champ et les temps de pause relativement longs, plusieurs secondes ! Ces contraintes sont une source de motivation à chercher et trouver des palliatifs en variant les effets de lumières, la gestion des expositions, la spatialisation des éléments dans le cadre, le cadre lui-même et en travaillant sur les attitudes des personnes. La Fatamaton® est un outil qui offre des possibilités insoupçonnées et force l’imagination à travailler non pas de bord à bord (cadre) mais en profondeur…ce propos étant une métaphore.

Un exemple de travail avec l’UTBM et les clubs Reflex & argentique

Expériences : Vulgarisation de la photographie argentique, interprétation, notion des influences des temps d’exposition et de la profondeur de champ, chimies, optique, laboratoire photographique…
Histoires : Discipline, protocole, calme, patience, statisme…

L’outil des projets scolaires, universitaires, artistiques ou techniques.
L’expérience idéale pour des évènements, expositions, ateliers, conférence-atelier d’entreprises ou salons.

Le cadeau d’anniversaire d’un féru de photographies ou de sciences…
Tout accords possibles…
Attention, chaque photographie est une épreuve… dans tous les sens du terme !
La procédure est lente, c’est l’atelier du temps par excellence, la production se fait en prenant le temps, celui de chaque personne qui s’installe devant l’objectif de la caravane.

Un par un, deux par deux…( Nécessite la présence d’un intervenant à trois intervenant en extérieur et d’un opérateur à l’intérieur de la caravane.)
Il est possible de recevoir un spectateur par session portrait dans la caravane.

Durée minimale 4 heures.
Rendement maximale de 5/6 portraits par heure

A partir 400 euros.

Contact / fiche technique / photos

 

(1)L’épicène est un mot qui n’est pas marqué du point de vue du genre grammatical et peut être employé au masculin et au féminin.
L’onomastique est un exercice sémantique qui consiste à créer un nom commun à partir d’une marque ou d’un nom propre.