25 juillet au Prè La Rose

Une chaude journée !

Philippe Paret_Photographe et sténotypiste.

Peu de monde : préférant l’ombre et l’eau du bassin plutôt que la fournaise de la caravane, une toute petite quarantaine, une jeunette journaliste de « Le Pays ».
Je retrouve en arrivant mes trois petites copines, pré ados hytéricos lourdingues qui m’avaient déjà accompagné mercredi…quand soudain sortant des buissons un drôle de chariot poussé par Philippe. Décidément ça devient un lieu de rencontres pour les bizarres ce pré la rose.

Philippe et son appareil.

Je découvre l’appareil qu’il a fabriqué suite à un voyage en Afrique.
C’est une caisse sur roue, à la fois appareil de prise de vue et laboratoire intégré équipé d’un 500 mm et de 2 bacs de chimie. Il peux ainsi faire une photo est la développer immédiatement.
Et il a fait une démonstration…c’est fabuleux, l’obturateur est un bouchon, le simple acte de l’enlever et de le remettre, tout en comptant 1…2…me bouleverse et me font faire 120 ans en arrière.
Les personnes qui assistent à la démonstration sont goguenardes mais admiratives, une belle performance !

Merci Philippe.

2 réponses sur “25 juillet au Prè La Rose”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *