30 avril 2017 _ La journée internationale du sténopé


Comme il doit y avoir quelque part dans le monde une fête de l’aiguille, le monde se devait d’avoir sa fête du trou d’épingle. [Traduction de Pinholeday]
Et ça revient une fois par an ! Quel aubaine.
Et  c’est international ! Fichtre !

Alors pour toutes fêtes digne de ce nom, il fallait un donjon.
Et discipliné, ponctuel, retrouver à l’heure dite et précise, Maitre Philippe.

En ces derniers jours d’avril, la caravane et sa clique improvisée s’invite au château de Belvoir.


Et du haut des remparts se laissent envouté par un paysage modelé par les compressions alpines et les glaciations.


Sous un ciel bleu, un beau soleil et un petit vent vivifiant
Philippe, Léo, Come, Manu, Nina Pandora, Richard, , Sara, Célia, Florian, Eloise, Monsieur Dé, Monsieur Max…
vont accompagnés une centaine de visiteurs , badauds, marcheurs, curieux, familles, de toutes générations toute au long de ce dernier dimanche d’avril.
Des bisontins, des montbéliardais et des autochtones…
Une famille de châtelain hors pair, qui à assurer des repas pour dix alors que nous devions n’être que quatre.
Et une équipe de potes surprenants.

Qui sont venus, comme ça, sans prévenir.

A ma plus grande joie, car nous avons vider deux boites de papiers soit 200 feuilles.
Et toute les bières que Jean-Marc avait mis à notre disposition…
Épuiser du révélateur et du fixateur, je n’avais jamais vu une chimie aussi oxydé et un module d’auto-gestion aussi peu catastrophique…
L’organisation dans le chaos.
Et le plaisir de faire…
Bel maitrise, on a perdu une seule photo !
Des militants de l’argentique, des pratiques photographique multiples, des pratiques archaïque ou l’on fait soi même un appareil photo.

Je sais pas vous, mais je remettrais bien ça l’an prochain ?

Merci François de nous avoir ouvert les portes du château.
Merci pour l’usage des images Raphaël Zerr, Célia Freigburg, Sara et Daniel Nowak

30 avril
En attendant le compte rendu de la journée, voici quelques images :

10 février
La journée prend forme.
-Présence de la caravane, la configuration demeure encore à prévoir (labo ou camera obscura ?)
-Lâcher de sténopistes : le lâcher consiste à équiper un maximum de personne d’un sténopé, dés lors, ils deviennent des sténopistes, et de les laisser partir aux alentours afin de réalisé une image avec leur appareil.

Le plus beau cliché se verra récompenser…


10 janvier

Voilà l’affiche, un visuel c’est fédérateur 🙂
Ouverture d’un évènement sur FB

 

 

 

 

 


7 janvier
Cette année, l’association repart pour une nouvelle journée dans un nouveau lieu.
Direction le Château de Belvoir avec l’aimable autorisation de la famille Jouffroy.
Nous sommes encore à l’élaboration du programme mais nous ne tenions plus en place à l’idée du magnifique endroit qui va accueillir la fête des sténopistes comtois et bourguignon.
Amis alsaciens et suisse vous êtes évidemment les bienvenus…
Et partager l’information, de nouvelles arriverons régulièrement sur cette page…
Rester connectez !


© François Jouffroy